Le blog de la petite Camille

EPISODE 11

Putain d’acteurs !

Episode 11 : Putain d’acteurs !

Il est préférable d’avoir lu les premiers épisodes pour bien comprendre le contexte 😉

 

Cela fait déjà deux semaines que François et moi avons passé la nuit ensemble chez Sarah rue Méderic et depuis nous nous sommes revus trois fois. Je ne pense pas que nous puissions nous considérer comme un couple mais je suis assez confiante dans notre relation. Je crois que je l’aime. Haha, quelle gamine je suis ! C’est un acteur voyons !

idée evjf blog

Nous ne nous sommes pas beaucoup revus (bien que trois fois c’est déjà pas mal) parce qu’il tourne en ce moment un film à côté de Versailles. MON roi! Ce n’est pas le titre du film hein, c’est juste comme cela que j’aime l’appeler dans mes pensées les plus profondes.

Son tournage lui prend donc beaucoup de temps et moi, de mon côté, j’ai repris le taf à fond car les demandes pour les EVJF affluent. On sent que, même pendant cette période de Covid, les filles ont envie d’assurer leurs réservations auprès de My ❤️ EVJF pour être sûres d’avoir les meilleures activités. Elles ont bien raison car l’agence cartonne et de toutes façons, en cas de reconfinement, elles seront remboursées de leurs acomptes. La destination numéro 1 cette année c’est Deauville. François m’a d’ailleurs promis que nous irions y passer un week-end.

Je dois vous avouer que je retire une certaine fierté du fait que mon roi soit un acteur de renom mais cela me pose quand même quelques petits problèmes de confiance. C’est bien connu, les beaux et talentueux acteurs se tapent toutes les jeunes et jolies comédiennes. Il ne faut pas que je me fasse d’illusion. Un jour, proche peut-être, il partira avec une autre et me laissera sans nouvelle. La seule façon de le revoir sera de me faire des soirées Netflix à regarder ses nouveaux films. Pathétique !

En attendant je compte bien profiter de cette idylle bien qu’en ce moment je flippe vraiment car l’actrice a qui il donne la réplique dans ce film à Versailles n’est autre que Stéfi Celma et franchement, elle est canon. Quel mec resterait insensible à son corps de rêve, sa chevelure sauvage et son visage si parfaitement dessiné ? Comment je peux lutter moi avec mon 1m65 et me petites cuisses potelées ? Si tu me mets à côté d’elle je vais avoir l’impression d’être un Nokia 3310 à côté d’un Iphone 12.

Quand je l’ai dit à François ça l’a fait beaucoup rire. Il m’a répondu que les hommes préfèrent les Nokia car ils sont moins fragiles et au moins personne n’a envie de les voler. Connard ! Bon c’était marrant en même temps. J’ai juste pas aimé sa réflexion sur les grandes antennes qui se déplient. J’ai pas de grandes oreilles putain !

La dernière fois que nous nous sommes vus, mercredi, François m’a invitée à une soirée chez un couple de potes, Gautier et Vanessa. C’est ce soir et avec ce putain de couvre feu tout le monde doit y être avant 18h00.

 

Il est 17h00 et je suis encore entrain de me préparer et je n’arrive pas à choisir ma tenue.

Et François qui ne me réponds pas, j’aimerais savoir quel type de soirée c’est pour pouvoir adapter mon look.

Si je mets cette petite jupe “Maje” avec des collants noirs et des escarpins ça fera un peu trop habillé si c’est une soirée cool/orgie. En revanche si j’enfile un Jean et un pull en laine loose avec un col roulé large, je vais passer pour un marshmallow si c’est une soirée pleine d’actrices bombasses. Pourquoi pas une jupe longue verte émeraude, un petit tee-shirt “Je t’adore”, des Stan Smith et une veste en cuir? Non, trop facile. Robe de soirée et manteau long ? Rrrrrrraaaaaa, je sais pas !

17H40

Allez je pars. J’ai opté pour la jupe Maje,  collants noirs, chemisier légèrement décolleté et escarpins. Ça passe partout et c’est élégant. Il mérite bien cela mon François.

Lorsque j’arrive devant la porte, François ne m’a toujours pas répondu. Il m’avait bien prévenue qu’il arriverait peut-être en retard et que ses potes étaient au courant de mon arrivée avant 18h. C’est d’ailleurs Vanessa avec qui je correspond, qui m’a donné l’adresse. Ça fait flipper de savoir qu’à cause du couvre feu jusqu’à 6h00,  je vais passer au moins douze heures dans un appartement que je ne connais pas avec un acteur de renom et ses potes sans doute aussi du métier. Et si je ne me sens pas à l’aise? Et si soudain j’ai envie de partir? Et si j’ai à nouveau des problèmes intestinaux comme à chaque fois que je suis stressée. Oh non la honte !

La porte en bois de l’immeuble est gigantesque et nul doute que dans ce quartier du 1er arrondissement, le prix de la location doit être aussi majestueux que la porte. Je sonne à l’interphone, bizarrement il n’y en a qu’un et Vanessa m’ouvre.

Bon, bah ce n’est pas la porte de l’immeuble en fait. C’est simplement la porte de leur hôtel particulier. Je vois le genre. J’ai bien fait de ne pas opter pour le jean/pull camionneur.

Vanessa m’accueille et ses yeux pétillants et légèrement rosés ainsi que son étreinte longue et très amicale, alors que nous ne nous rencontrons que pour la première fois, me fait me dire qu’elle n’en est pas à son premier verre.

– Contente de faire ta connaissance ma belle. Viens, rentre et installe toi. Tu nous excuses on a commencé à picoler ce midi et on est un peu bourrés. Je te présente Gautier, mon mec.

– Salut Camille

– Salut Gautier, enchantée et merci pour votre invitation.

– Avec plaisir. Là sur le canapé c’est Jérôme et Laetitia. à la table du salon Franck et Thomas, et enfin Lulu et Isa qui fument une clope sur la terrasse. François n’est pas avec toi?

– Bah non j’ai essayé de le joindre toute la journée mais pas de nouvelle. Il tourne à Versailles tu sais.

– Ah oui c’est vrai. Avec Stéfi. Ils viendront ensemble sans doute.

Ah d’accord, bon ok, tout le monde se connait apparement. François s’était bien retenu de me dire que Stefi était aussi une amie de son cercle. Je le retiens lui.

Je tente alors de l’appeler à nouveau mais toujours pas de réponse. Fais chier celui-là, qu’est-ce qu’il fout?

J’entreprends alors de me sociabiliser avec les invités et j’entame une discussion avec Jérôme et Laetitia sur le canapé. Ils semblent eux-aussi, déjà bien alcoolisés.

– Alors Laetitia, toi aussi tu bosses dans le cinéma?

– Ah non moi pas du tout. Je suis régisseuse pour une salle de concert, alors autant te dire que je ne bosse pas trop en ce moment. Donc comme tu peux le voir, je picole. Et toi?

– Moi je bosse pour une agence événementielle qui organise des enterrements de vie de jeune fille et comme toi c’est pas la fête en ce moment mais ça a l’air de reprendre doucement.

– Ah c’est cool ça. Ma soeur va se marier l’année prochaine alors tu donneras ton number et je te contacterai.

– Avec plaisir. Et toi, Jérôme, tu fais quoi dans la vie ?

– Je bois, je fume et je baise, je vis quoi !

– Ah ok, super programme. Pas de boulot ?

– Bah si, je suis acteur porno

– Non c’est pas vrai ! Vraiment? Tu te fous de ma gueule ?

– Haha, oui oui. En fait je suis tourneur pour des artistes musicaux mais comme toi et Laetitia, en ce moment je ne fous rien.

 

Ce couple est vraiment cool, me dis-je dans ma tête. Ils ont l’air heureux bien que totalement bourrés.

Alors que la discussion et la soirée battent leur plein, je reçois un appel de François.

 

– Allo François. T’arrives bientôt ? Tes potes sont cools mais complètement défoncés alors ce serait sympa que tu ne tardes pas trop.

– Putain Camille, je suis désolé mais j’ai une mauvaise nouvelle. À la fin du tournage ils nous ont tous testés pour le Covid et deux acteurs sont positifs. Je suis cas contact et je dois m’isoler chez moi pendant une semaine.  Je suis vraiment désolé mais je ne vais pas pouvoir te rejoindre.

– Oh non, tu me fais une blague ? Je vais rester là toute seule? C’est le couvre feu je ne peux pas repartir avant 6h du mat.

– Je sais ma belle et je suis vraiment désolé mais je n’ai pas le choix. Je ne peux pas prendre le risque.

– Je comprends oui. C’est pas grave. Stefi aussi est cas contact ?

– Stefi, pourquoi tu me demandes ça ? Je suppose que oui, tous les acteurs sont susceptibles de l’avoir donc …oui. C’est quoi cette question?

– Non non rien, comme ça, je m’inquiète pour vous c’est tout.

– Ah ok, un moment j’ai cru que tu me faisais une petite crise de jalousie. Bon, et bien passe une bonne soirée et on s’appelle demain ok? Passe le bonjour à Gautier et Vanessa.

– Ok, bisous. à demain alors

– Bisous

Putain j’y crois pas du tout à cette histoire de Covid. À tous les coups il va passer la soirée avec cette Stefi et il me plante ici comme une conne. Je m’en doutais. Mais franchement qu’est ce que je suis stupide d’avoir pu croire que notre histoire était sérieuse. Un acteur enfin Camille, un putain d’acteur !

19h00

Alors que je me suis convaincue toute la journée que je n’allais pas boire ce soir, la désillusion de me retrouver seule et mon énervement contre François me poussent à me diriger vers cette bouteille de vodka et à rejoindre les autres dans leur ébriété avancée.

Ce sont alors des verres qui s’enchainent, des shooters qui s’empilent et des bières qui se vident à vitesse grand V.

 

22h00

Tout le groupe est super sympa et Vanessa et Gautier racontent de nombreuses anecdotes de tournage en prenant bien le soin de ne pas parler de François pour ne pas me froisser.

Vanessa est elle aussi actrice mais pas très connue apparement. Elle enchaine surtout des rôles tertiaires voire de la figuration. Gautier lui, est caméraman et il a l’air d’adorer son boulot. Mais ce soir il n’y a plus d’acteur, de régisseur ou de pornstar, il n’y a qu’une bande de potes bourrés et il semblerait que nous ne soyons plus seuls car ça sonne à la porte.

– Ah salut Pierre. C’est à cette heure là que tu arrives?

– Yeppppppa. Salut Vaness. Et je ne viens pas seul comme tu peux le voir.

Un jeune homme d’une trentaine d’année rentre alors dans le salon avec 2 bouteilles de Gin et quelques canettes de tonic.

– Salut les looser, alors, ça parle de bonobos?

Tout le monde s’éclate de rire et effectivement ce Pierre a une bonne tête et semble être un bout en train plein d’humour. Il s’assoit alors à côté de moi.

– Bon bah je m’assois là moi, à côté de Mary Poppins.  Tu vas bien? Moi c’est Pierre. Tu viens souvent aux cluster parties?

– Ahahah, salut. Moi c’est Camille. Et non, c’est ma première fois ici, je suis…

– Pas grave, tu verras t’auras pas mal. Ma verve est aiguisée mais ma verge est tendre. Un petit GIN TO?

La soirée est définitivement lancée. Pierre enchaine les blagues hilarantes, les histoires à tomber parterre et les mimes parfaitement mis en scène. Tout le monde est mort de rire et les verres continuent de s’enchainer.

S’entame alors un concours de ping pong beer, ce jeu qui consiste à jeter une balle de ping pong dans le verre opposé et à boire cul sec son verre quand on perd. Après cinq tours je commence à être sérieusement bourrée et je m’écroule au sol en glissant sur une flaque de liquide que je suppose être un mélange de bière, de vodka, de gin et de tonic.

En me ramassant je déchire mon collant du genou jusqu’à l’aine mais sincèrement, l’alcool aidant, je m’en fous complètement.

01h00 du mat

Alors que Pierre continue son show et que je tente tant bien que mal de le suivre dans ses délires, les autres sont tous avachis sur les canapés et Gautier et Vanessa, morts saouls de leur journée à picoler, partent se coucher.

– Bonne nuit les amis, à demain pour de nouvelles aventures !

– Bonne nuit Gautier, j’arrive Vaness – s’exprime alors Pierre-

– Haha. Comme d’hab, t’attends que Gautier s’endorme pour me rejoindre et me faire plein de petits Covid ok ?

– Ok, je branche la caméra – répond Gautier.

– Hahaha

Ils ont vraiment l’air de bien s’entendre tous et leur complicité donne envie. Je les regarde là, tous entrain de s’endormir dans le salon et seul Pierre continue à se servir et à me parler. Cependant, alors que je n’y ai pas pensé de la soirée, l’image de François et de Stefi ensemble me revient en tête et je me sens mal tout à coup.

– Tu m’excuses Pierre, je vais faire une pause aux toilettes. Continue ton histoire, je la reprendrai en route haha.

– Super, je continue alors : “donc l’éléphant pose sa trompe sur la grande feuille de palmier et s’adresse au papillon ..”

– Hahaha

Alors que j’arrive à la porte des WC, je vois une chambre entre-ouverte au fond du couloir et un grand lit vide qui me tend les bras. Je fais ma petite pause pipi et, en sortant des toilettes, je suis comme aspirée vers cette chambre et je m’écroule sur le lit. Le Gin a eu raison de moi.

Après quelques minutes à penser à François, j’entends un léger Toc Toc à la porte et une petite voix qui me dit :

– donc l’éléphant pose sa trompe sur la grande feuille de palmier et s’adresse au papillon : “tu en as de la chance d’être si petit et d’avoir des ailes, moi je suis immense et je ne peux me cacher nul part”. Toi non plus Camille, tu ne peux pas te cacher !

– hahaha, entre Pierre. Je suis désolée mais en sortant des toilettes je ne me suis pas sentie bien alors je me suis allongée.

Il s’allonge alors à côté de moi.

– Tu veux que je te raconte une histoire pour t’aider à dormir?

– Hehe, je ne crois pas que cela soit nécessaire, je suis KO.

– Tant pis. Je vais me contenter de t’embrasser alors.

ET là en une seconde à peine, ses lèvres se posent sur les miennes et ses bras m’enlacent. Il change alors du tout au tout, devient tendre et attentionné, la petite lumière tamisée de la chambre éclaire ses yeux charmeurs, ses mains se posent délicatement sur mon corps. L’alcool me possède et Pierre aussi…je craque.

06h40

Je me réveille dans les bras de Pierre avec une énorme gueule de bois. Je suis là, nue dans les bras de cet homme que je connais à peine. Je ne lui en veux pas car il a été doux et très attentionné mais je me dégoute. Pas tant à cause de François parce que je suis sûre qu’il se tape Stefi mais simplement parce que j’ai donné mon corps à quelqu’un que j’ai rencontré pour la première fois il y a à peine quelques heures. En plus il a un caleçon avec des petits coeurs roses. Faut vraiment que j’arrête de boire.

Seul point positif : personne ne nous a vu ensemble dans la chambre. Ils étaient tous endormis quand Pierre m’a rejoint et pour le moment personne n’est encore réveillé. Si Pierre tient sa langue, mon secret est safe.

06h55

Habillée et repue d’un simple verre d’eau. Je prends mon manteau et je me retrouve dans la rue.

Paris est triste. Il pleut et les gens sont tous masqués. Paris est grise et moi aussi. À l’angle de la rue je ne peux m’empêcher de m’arrêter pour vomir. Je ne vais vraiment pas bien. Les gens me regardent. Je suis là, le visage boursouflé par l’alcool, le maquillage qui coule, le collant déchiré. J’ai honte.

07H32

Je suis arrivée chez moi tant bien que mal et je me jette sur mon lit. Même pas la force de prendre une douche.

13H14

J’ouvre les yeux. Quel mal de tête horrible ! Je prends mon téléphone et j’ai un whatsapp de François :

– Alors c’était bien la soirée?

– Oui super, tes potes sont super sympas mais on a beaucoup trop bu. C’est toujours comme ça avec eux?

– Haha , oui souvent, surtout depuis que personne ne bosse. En même temps je ne connais que Vanessa et Gautier mais je sais qu’ils ont plein de potes. T’es rentrée tard?

– Vers 7h00 je pense. ET toi?

– Moi directement après t’avoir appelée hier. Le mec de Stefi est venu nous chercher à Versailles et m’as déposé chez moi. J’ai beaucoup pensé à toi cette nuit. Je te laisse te réveiller tranquillement et je t’appelle ce soir.

– Ça marche. Je te remercie. Je t’embrasse.

– Moi aussi je t’embrasse Camille et aussi….Je t’aime !

Putain je me sens trop mal. Tout mon monde s’écroule. Il vient de me dire ” Je t’aime”, j’ai pas rêvé ? En plus Stefi a un mec. Je suis trop conne ! Mais qu’est-ce que j’ai fait cette nuit ! Quelle connerie. Je m’effondre en larmes.

Je passe toute la journée à me demander ce que je dois faire. Lui dire? Lui cacher cette nuit honteuse ? Faire comme si de rien n’était et prier pour que Pierre ne dise rien ? Si ça se trouve ils ne se connaissent même pas. Je ne peux pas lui dire, c’est sûr qu’il me quittera si je lui dis. Allez, faut que j’oublie et que je fasse comme si de rien n’était.

21H00

Je suis épuisée. Fatiguée de cette gueule de bois contre laquelle j’ai lutté toute la journée et de toutes mes réflexions sur ce que je dois faire. Je n’arrête pas de penser à François. Il me manque. Je crois que moi aussi je l’aime. Je vais regarder un film avec lui, comme ça, j’aurai l’impression qu’il est à côté de moi.

Je défile les films avec mon roi et je m’arrête sur “Five”. Une comédie. Parfait pour me vider la tête.

Je lance le film :

——-FIVE——-

Avec :

– François Civil

– Pierre Niney

….Pierre putain ! C’est lui, c’est mon Pierre. J’ai couché avec Pierre Niney, le meilleur pote de François !

Putain d’acteurs !

J’aime bien vos idées EVJF et aussi votre opinion sur l’optimisation multicritère d’une chaîne éolienne passive (aucune idée de ce que c’est).

Parlez-moi, ne me laissez pas seule !