Le blog de la petite Camille

EPISODE 6

Un poil de barbe sur l’évier

Episode 6 : Un poil de barbe sur l’évier

Il est préférable d’avoir lu les premiers épisodes pour bien comprendre le contexte 😉

 Vendredi 20h

Je ne suis pas allée travailler de toute la semaine, impossible de croiser le regard de Rose et de subir sa foudre quant à ma grosse bourde de la semaine dernière (cf épisode 4) . 

idée evjf blog

 8 jours donc que je me saoule à Candy crush , j’ai d’ailleurs passé le niveau 278 avant Émilie alors qu’elle a commencé l’aventure plus de 3 mois avant moi! C’était pas trop dur en fait : J’ai eu le temps de traîner sur internet et de découvrir qu’il était possible d’avoir des vies infinies en changeant régulièrement l’heure de mon iPhone . Easy la fille! J’ai aussi envoyé pas mal de messages à mon ex sur Facebook , et il m’a répondu à chaque fois, enfin presque .

 Il me manque mon Tony ! En fait il s’appelle Anthony, je l’appelle Tony car je suis une fan de Al Pacino et de son personnage dans Scarface. Il a d’ailleurs dû prendre autant de coke que lui ces deux dernières années avec moi . Je détestais ça ! Je haïssais également sa fâcheuse habitude de laisser ses chaussettes traîner un peu partout dans l’appartement (21 chaussettes dans un 21 m2 c’est pas du plus bel effet quand tu reçois des amis!) . Je répugnais toutes ses manies dans la salle de bain (qui faisait également office de cuisine quand le rideau était ouvert), la brosse à dents jaunie, les poils partout après la séance rasage, le dentifrice sur le bord de l’évier , la cuvette des toilettes couverte régulièrement de gouttelettes d’origine douteuse. Bref je haïssais ces détails qui font qu’un premier baiser se termine en une colocation entre deux personnes de sexes opposés. C’est sans doute à ce moment que j’ai commencé à apprécier aussi les filles.

21h

Un dernier coup d’œil dans le miroir : je suis parfaite ! Tout en écoutant radio nova en fond d’ambiance , je ne cesse de penser à ce que le beau Mike (qui m’a enfin répondu sur Facebook) va me faire vivre ce soir . Le rendez vous est pris: 21h30 au Dada dans le 17eme . Je déteste ce bar la semaine car il y a plein de banquiers , courtiers en assurance ou autres commerciaux qui viennent exhiber leur dernier costard Kenzo en sirotant un cocktail à 14 euros et finissent bourrés en se félicitant mutuellement de leurs dernières primes mensuelles. Merde , où sont passés les hommes, les vrais, les mecs qui boivent bière sur bière et Ricard sur Ricard avec des jeans qui ne leur moulent pas les mollets et des Tee shirt des Ramones sur leur torse encore sali par la sueur du dur labeur de la journée ? Je m’égare. 

 

Le Dada le week end c’est un peu plus sympa , il n’y a personne! C’est le moment et l’endroit idéal pour un premier rencard! J’espère que Mike n’attend rien de moi ce soir car il sera déçu ! Un simple baiser peut-être ,et encore , il aura intérêt à être sacrément à la hauteur pour espérer effleurer ces lèvres que j’ai pris bien soin de teinter légèrement en rose avec un petit stick que m’a conseillé Pauline lors d’un shooting EVJF il y a quelques semaines.

 

Petit top Sandro, jupe Maje, sac Loewe, je lui ressemble à Kate!!! . Il va m’adorer !!! Un petit chewing-gum , un dernier soupçon de parfum et c’est parti ! Sur la route je croise mon amie Catia, une ancienne amie du Lycée qui est partie vivre dans les Pays de la Loire.  Elle revient de son cours de Yoga. 

 

  • “Salut Camille, ça fait longtemps. Tu es de retour à Paris ? Je pensais que tu étais partie à Barcelone?”
  • “ Salut Catia, j’y suis partie mais juste en stage, je te raconterai mais là je suis désolée je suis vraiment pressée. On se rappelle ok? “
  • “Ok, ça marche, bonne soirée!”

 

En général je ne suis jamais impolie, surtout envers mes amies, mais là, j’ai la boule au ventre et très envie de retrouver Marc. Je fonce.

 

22h

J’arrive au Dada. Une demie heure de retard: c’est parfait ! Mike est là , il m’attend à l’étage . Au premier coup d’œil je vois que sa photo de profil ne mentait pas, il est vraiment séduisant ! Une Heineken devant lui, ses yeux rivés sur son iPhone , il n’attend que moi! Lorsqu’il m’aperçoit il me reconnaît direct, bon point pour lui car ma photo de profil n’est pas des plus ressemblantes. Il se lève alors pour m’accueillir et je ne peux m’empêcher d’admirer son look : jean légèrement usé , chemise à carreaux de chez Zadig légèrement ouverte et laissant deviner un Tee shirt noir classique du genre “je sais m’habiller mais je ne me prends pas pour un autre”. Je vais passer un bon moment, je le sens.

 

23h

Cela fait une heure que Mike et moi partageons nos expériences, nos doutes , nos vies quoi! Il est vraiment très mature , très intelligent , il semble réellement être une très belle personne!

Je lui ai parlé de Tony, il m’a parlé de son ex également . Apparemment leur rupture est très récente et il en souffre encore. Ils se sont séparés parce qu’elle ne supportait pas son côté “mature” et qu’elle voulait vivre encore quelque temps sa jeunesse insouciante . Il semble vraiment posé et respectueux , pas le genre à laisser ses chaussettes traîner dans la cuisine! Je crois que je suis en train de craquer. Je sens qu’il m’apprécie également beaucoup car il ne cesse de me dévisager et de me dire que je suis très belle. Ça fait tellement de bien! J’adore sa façon de me regarder , son assurance de mâle légèrement effritée par une timidité qui lui fait baisser les yeux en esquissant un sourire charmeur chaque fois que je soutiens son regard. Il a gagné la partie, s’il se lance, j’accepterais avec plaisir son baiser. 

En buvant ses paroles je m’aperçois que j’ai déjà avalé quelques verres et qu’il vient de recommander une tournée ! Après celui-ci j’arrête sinon je sens que le simple baiser pouvait se transformer en un réveil dans le lit d’un inconnu avec le petit déjeuner sur les genoux! Et alors, pourquoi pas???

 

00h

Ça sent le réveil petit déjeuner! Nous sommes en bas de son immeuble et nos lèvres ne peuvent se détacher. Nous nous embrassons ici depuis 10 bonnes minutes , il sent si bon ! Ses lèvres charnues et légèrement humides me tournent la tête ( les 5 verres de blanc y participent également ) . Mes mains caressent son dos musclé ,ses hanches parfaitement dessinées , son torse développé… La porte de l’immeuble s’ouvre . Je suis totalement excitée , je sens sa main qui s’immisce là où naît mon excitation , je suis prête ! 

Nous n’avons même pas pris le temps de monter jusqu’à son appart qu’il a déjà joui en moi. C’était un peu court je dois dire et pas très sensuel , un peu trop “animal”, mais bon , on verra la suite cette nuit, dans son lit, il sera peut être un amant plus “tendre”.

Lui: 

“Ça t’a plu?”

Moi:

“Bien sur oui, viens , montons chez toi, j’ai hâte de connaître la suite mais je dois d’abord passer aux petits coins (encore un des vices du vin blanc ).

Lui:

“Ça me ferait vraiment plaisir mais , tu sais, demain je me lève super tôt et , enfin , tu vois, je ne suis pas très à l’aise pour dormir avec quelqu’un dès la première rencontre .”

Moi: 

“Ok je comprends . Bon bah , tu me raccompagnes chez moi et si tu veux tu montes 5 minutes pour , enfin, si t’as envie bien sûr”

Lui:

“Non franchement , je suis vraiment crevé et demain je me lève vraiment super tôt . Tiens , voilà 10 euros pour le taxi si tu veux et , bah, on se rappelle un de ces jours ok! J’ai passé une super soirée , merci “

Moi :

“Salut”

Tous des connards! 

2h00

De retour chez moi , après une bonne douche , dégoûtée, un simple brossage de dents et au lit.

Pendant ce rituel dédié à l’hygiène buccale , le regard vers l’évier ,je ne peux m’empêcher de penser que ça manque de dentifrice sur le bord de la faïence , qu’il serait bon de voir quelques poils de barbe traîner ici et là, qu’une autre brosse à dents, même jaune, serait tant appréciée. Tu me manques Tony. 

 

Je jette mes chaussettes n’importe où dans la pièce …je m’endors .

J’aime bien vos idées EVJF et aussi votre opinion sur l’optimisation multicritère d’une chaîne éolienne passive (aucune idée de ce que c’est).

Parlez-moi, ne me laissez pas seule !